AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Étrangères et pourtant si proches.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Burst Of Blue



Féminin Age : 23
Messages : 149
Date d'inscription : 31/01/2011

Personnage
Âge:
Points de Combat:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Étrangères et pourtant si proches.   Lun 21 Fév - 16:37

    Étrangères et pourtant si proches.
    » Première réponse à Peach Himalaya. «


    Burst Of Blue s'était aventurée pour la première fois depuis bien des mois, hors du Territoire des Amours. Cela lui faisait tout bizarre, de "renouer" en quelque sorte avec le monde qu'elle avait connu autrefois. les paysage lui semblait irréels, comme s'ils sortaient tout droit d'un rêve. Après avoir longuement trotté dans le Petit Boisé, la petite jument grise repassa au pas. Oui elle était bien petite en comparaison avec les autres chevaux du troupeau. Elle était plus svelte, plus fine, bien que son gros poil lui donnait l'air d'un grand ourson. Elle avait l'oeil vif, ou du moins elle avait eu l'oeil vif... Oui car depuis qu'elle avait quitté Trigger après avoir appris l'infamie qu'il avait osé commettre et laissé sa petite dernière dans les bras de celui-ci, elle n'était plus la même. Du remord elle en avait, oh ça oui, pas pour cet étalon qui l'avait trahie, mais bien pour sa fille Peach Himalaya. Lorsque son esprit vagabondait, ses pensées finissaient toujours par s'orienter vers sa fille. Elle était si frêle lorsqu'elle l'avait laissée aux bras de son père... Elle devait être âgée d'à peine quelques semaines... Non, il fallait qu'elle s'interdise à tout prix de tomber dans la mélancolie. Aimait-elle encore Trigger ? Sans doute oui. On ne peut oublier si facilement l'amour absolu, sans limite et passionné que l'on a porté à un être. Non, non et non ! Elle venait de quitter les terres qui désormais lui était familières et voilà que sa conscience la rattrapait au galop et son cerveau était envahi par mille et une élucubrations ! Burst Of Blue secoua la tête comme pour se débarrasser de ses pensées. Elle prit un trot relevé, encolure droite, queue en panache et naseaux dilatés afin de prendre confiance en elle. Elle trottina ainsi pendant quelques temps jusqu'à ce qu'elle aperçoive un dénivellement étrange. De nature curieuse, elle s'approcha afin de déterminer ce dont il s'agissait. Il y avait là une cuvette remplie de sapins.
    La petite jument grise adorait l'odeur des sapins. Elle s'arrêta alors et s'emplit les poumons d'air frais en fermant les yeux. Quelle odeur merveilleuse !
    La neige recommençait à tomber, comme souvent sur les terres de Northern Journey, Burst décida donc de s'abriter sous un pin. Elle se détendit et prit appuis sur le postérieur gauche, repliant le droit, de sorte que celui-ci repose sur la pointe du sabot. Elle se laissa sombrer dans une sorte de léthargie, les yeux mi-clos, la tête basse. Le vent soufflait de temps à autre et faisait virevolter sa crinière, mais elle, elle restait impassible.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Peach Himalaya
    Poulain.

avatar

Féminin Age : 21
Messages : 71
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnage
Âge: 6 mois
Points de Combat:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Étrangères et pourtant si proches.   Dim 10 Avr - 10:43

La neige s'était mise à tomber et le froid s'accentuait de jour en jour espéreront que tout cela s'arrêtrai demain.
Je marchais tranquillement au pas tandis qu'un flocon me tomba sur l'oeil.
La chose en forme d'étoile fondit rapidement en quelques secondes avant que je ne commence à secouer la tête pour me débarrasser de celui-ci.
Et puis un autre commença à tomber sur mes naseaux c'était froid et mouillé.
Tout ça commençait drôlement à m'énerver alors je m'élançais au galop courant après chaque flocons de neige et les croquer comme si c'étaient de vulgaires prédateurs mais microscopique.
Quite à faire de grand sauts je partais en ligne en ne réfléchissant pas du tout où j'allais et je m'enfonçais de plus en plus à travers des sapins gravant de petites collines je ne m'arrêterai quand ressentent la fatigue s'approprier de mon corps.
L'odeur des épicéas remplissait mes poumons et le vent faisait danser mes crins.
En dehors du point d'eau qu'est-ce que je me sentais bien...
Mais quelque chose attirer mon attention et me sortis de cette folle course.
Après quelques instants immobiles je perçus une odeur qui venait à moi un effluve que j'ai déjà sentie quelque part et que je connaissais mais je ne sait pas d'où.
Je concentrais toute mon attention sur le moindre bruit.
Mais seul le vent venait souffler dans mes fines oreilles noires.
Après quelques instants immobiles je me décidais alors d'aller voir de qui cela pouvait-il être.
Mon instinct me disait de continuer d'avancer et de trouver cette présence dont j'ignorais quel cheval était ici.
Mon coeur battais la chamade mes muscle du moins ce que j'avais, était tendu mon corps était prêt à sursauter au moindre bruit suspect.
Et c'est à ce moment précis que je vis ma mère couchée sous un magnifique pin couvert de neige.
En ce court instant j'ai cru que mon coeur c'était arrêté de battre
Elle semblait somnoler ou quelque chose comme ça mais pour rien au monde je voudrais la laisser et repartir au point d'eau.
Je m'engageas sur la piste ou les traces de ma mère n'étaient pas encore recouvertes de neige et hurla en même temps - Maman ! -
Revenir en haut Aller en bas
 
Étrangères et pourtant si proches.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si proches et pourtant si loin ll Steeve
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Y a-t-il un ministre des affaires étrangères en Haïti ?
» On dit que les adolescents sont tous pareils. Pourtant, je ne crois pas être comme toi. | Héloïse Aragon |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Northern Journey :: TERRITOIRES DU TROUPEAU :: ►    La    F o s s e    d e    S a p i n s-
Sauter vers: