AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Burst Of Blue



Féminin Age : 23
Messages : 149
Date d'inscription : 31/01/2011

Personnage
Âge:
Points de Combat:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE   Dim 13 Fév - 18:02



La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout.
L I B R E

    Burst Of Blue. Jument de taille moyenne à petite. Épis sur le côté droit de l'encolure au niveau de la cinquième cervicale. Robe gris pommelée parsemée de poils bruns et tirant vers le rouan. Tête blanche. Crinière et queue noirs et fournis. Sociable. Fière. Piquante. Naturelle. Libre.
    Seule.

    L
    e temps était au beau fixe. Aucun nuage ne planait dans le ciel. Ce dernier se arborait d'ailleurs une couleur d'un bleu pâle. Une épaisse couche de givre recouvrait le sol. Le vent balayait la plaine et déplaçait les cristaux de glace, formant des tourbillons de paillettes dans lesquelles se reflétait la lueur du soleil. Le lieu semblait désert. Le soleil s'était levé il y a peu. La faune s'éveillait petit à petit.
    Une silhouette grise se mouvait tranquillement, avec une certaine nonchalance pleine de légèreté et d'assurance. Ses sabots ne s'enfonçaient pas dans la glace, elle ne trébuchait que rarement. De temps à autres certains craquement retentissaient sous ses pas. Il s'agissait là de Burst Of Blue, une jument ayant fraîchement rejoint le Territoire des Amours. Elle ne connaissait ces terres que très peu puisqu'elle n'y avait mis les sabots que deux fois auparavant : lors de la conception de son fils, un premier temps puis lors de celle de sa fille. Elle découvrait alors les grandes étendues enchanteresses de ce territoire emplie des ébats des jeunes couples. Plutôt matinale, elle s'était levée bien avant tous ses nouveaux compagnons du Territoire des Amours. D'ailleurs elle ne les côtoyait pas vraiment. Ici, ce n'était pas comme au Buisson des Baies ou au Point d'Eau. Ici, personne n'avait de compte à rendre à personne. Ici, l'on ne vous harcelait pas à longueur de journée et vous n'étiez pas obligé d'écouter les caquètements intempestifs des autres équidés. C'est en partie pour toutes ces raisons qu'elle avait choisi de se retirer sur ces terres. Elle voulait tirer un trait sur le passer, reconstruire une nouvelle vie.
    En ce moment sa tête était vide. Débarrassée de toutes pensées encombrantes, de haine vis à vis de Tempting Trigger, de remords envers ses enfants. Elle aimait cette sensation d'engourdissement que procurait le vent glaciale qui soufflait le matin et lui permettait ne plus penser à rien.
    Burst s'arrêta un instant, ferma les yeux et inspira l'air à plein poumon, naseaux dilatés, tête relevée, face au vent. Tout était calme.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
SchöneZikade
    Étalon.

avatar

Féminin Age : 21
Messages : 95
Date d'inscription : 14/02/2011

Personnage
Âge: 4 ans et demi
Points de Combat:
34/60  (34/60)
Relations:

MessageSujet: Re: La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE   Dim 6 Mar - 23:52


      Le ciel était gris, horriblement fade. Je leva la tête, et reçu de grosses boules blanches un peu partout dans mon visage. De gros flocons tombaient paresseusement du ciel, mais ils tombaient en une quantité phénoménale. Des couches et des couches de neige s'étaient accumulées pendant la journée, et encore ce midi, il en tombait en répétition. En cette partie de la journée, le ciel était éclairci plus que tout autre moment du jour... Mais il restait grisâtre, triste et sans couleurs, même s'il était clair. La température affectait quelque peu mes humeurs, mais rien de bien sérieux. Je savais me contrôler, quand même. ...enfin, la plupart du temps.

      Ma peau frissonna sous son épaisse couche de fourrure lorsqu'une brise glaciale m'effleura. La vapeur qui sortait rageusement de mes naseaux trahissaient ma respiration accélérée, suite à un galop improvisé. J'étais hyperactif, j'avais besoin d'aventure, de dangers. Pourtant, galoper sur la neige n'était rien de bien excitant. Cependant, c'était le vent qui me fouettait le visage avec une force suréquine, et ce sentiment que mes muscles étaient en feu que j'appréciais tant. D'ailleurs, au bout de mes naseaux perlaient de petites gouttes d'eau, prises dans une fine couche de glace. Cela ne m'agaçait même pas un tout petit peu. J'avais vite appris à ignorer les petits détails. Je n'étais pas quelqu'un de perfectionniste, loin de là. Par contre, ne me prenez pas pour un étalon négligeant! Ne me prenez pour rien du tout, tant que vous ne me connaissez pas.

      Une autre brise, plus douce cette fois, souffla autour de moi. Je n'avais pas froid, de toute façon, j'étais bien équipé contre cet ennemi, puisque j'étais né sur ces terres, né dans cette température atroce. Bref, cette brise m'amena une odeur sucrée. Je redressa les oreilles, attentif à tout bruit, curieux également. Une jument, pourquoi était-elle ici et pas avec ses petits? Ou pourquoi n'était-elle tout simplement pas avec son compagnon, ou en train de servir le troupeau? Je grimaça. Je n'aimais pas beaucoup le troupeau. Autour des autres équidés, j'avais l'impression de suffoquer. Tout seul, avec ses propres pensées, c'était nettement moins agaçant. De plus, j'adorais le calme qui régnait sur les terres des Amours. Cette jument devait penser comme moi, une rebelle sûrement. Je commença à marcher doucement, mais puisque j'étais lourd, mes pas s'enfonçaient lourdement dans la neige. Il faut dire que c'était impossible pour moi ne pas pas casser la glace ou de ne pas enfoncer dans la neige. Je m'arrêta et fixa cette silhouette parfaitement dessinée au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Burst Of Blue



Féminin Age : 23
Messages : 149
Date d'inscription : 31/01/2011

Personnage
Âge:
Points de Combat:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE   Jeu 10 Mar - 23:07

    Burst Of Blue avait les yeux fermés. Soudain, une odeur inconnue s'immisça dans ses naseaux. Tiens un équidé. Il devait être matinal lui aussi. Était-il du Territoire des Amours ou venait-il juste se divertir un peu ? Quoiqu'il en soit, il était tant de jouer. La petite jument émit un ronflement des naseaux espiègle. Elle prit le trot, queue en panache, sourire charmeur au bout des lèvres. Elle tourna autour de l'étalon, lui lançant des regards de biche, les yeux papillonnant. Enfin, elle vint se placer face à lui et lança :

    " Salut toi ! "

    Elle lui offrit un sourire éblouissant et enjoleur.

    "Levé de bonne heure à ce que je vois ! "

    Reprit-elle sur un ton faussement inquisiteur. Il était même pas mal cet étalon, pas mal du tout. Son corps était robuste, musclé, et il avait un air d'aventurier résistant, fière et libre, rien à voir avec les dragueurs du point d'eau. Burst Of Blue fut même impressionner de trouver un cheval de ce type dans ce troupeaux. Jusqu'à présent elle n'avait côtoyer que les bonnes mères des Buissons des Baies ainsi que les pimbêches et les m'as-tu-vus du Point d'Eau. Elle eut presque envie d'être naturelle avec lui, mais non, elle ne le sera pas, elle jouera son rôle jusqu'au bout. Cela lui permettait un peu d'oublier la précarité de sa situation actuelle, et puis cela semblait amusant, du moins du point de vue des habitués de ce territoire. Elle essaierai donc aujourd'hui, mettant à l'épreuve ses capacités de séduction. Oh elle avait observé quelques fois ses nouvelles congénères, elle en prendrait bien de la graine... Elle n'aimait pas âtre fausse et hypocrite et pourtant... Elle avait été dégoûtée de l'Amour avec un A majuscule, elle n'y croyait plus, et tous les étalons étaient passé au rangs de machos brutaux, pervers, profiteurs, frimeurs et briseurs de coeur. Comme quoi suite à une expérience douloureuse on a tendance à fort généraliser...
    Peut-être réussirait-elle à s'oublier, à se perdre dans son jeu, comme d'autres se perdent à l'entrainement, l'exercice, comme son père... Son père ! Comment se fait-il qu'il lui venait à l'esprit ? Sa mère ne lui en avait jamais beaucoup parlé. En fait Burst n'était même pas née d'une union d'amour, mais juste d'intérêt, de marché... Elle se força à chasser cette pensée de sa tête et à se concentrer sur le drague. Oh beaucoup sans doute la prendront pour une catin, les mauvaises langues s'en donneront à coeur joie et les ragots iront bon train du côté du Point d'Eau. Peut-être deviendra-t-elle vraiment une cocotte, et puis qu'y a-t-il de mal à cela ? Tout le monde est content dans l'échange, c'est le principal! ... N'empêche, elle avait un peu la trouille ! Elle ne savait pas comment réagirait l'étalon, elle ne connaissait pas les coutumes de ce territoires, et puis elle était d'ordinaire partisane de la fidélité mais bon... C'est dur de souffrir... C'est dur de se reconstruire et pour cela, tous les moyens sont bon malheureusement...

    Malgré toute cette agitation intérieure qui bouillonnait en elle et le trac qui l'envahissait petit à petit au fur et à mesure que le silence s'installait, Burst Of Blue ne laissa rien transparaître. Elle affichait un sourire radieux, un regard pétillant et malicieux et adoptait une posture à l'aise, décontractée.


______________________
Revenir en haut Aller en bas
SchöneZikade
    Étalon.

avatar

Féminin Age : 21
Messages : 95
Date d'inscription : 14/02/2011

Personnage
Âge: 4 ans et demi
Points de Combat:
34/60  (34/60)
Relations:

MessageSujet: Re: La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE   Ven 11 Mar - 23:57


      Je souris, lorsque la jument vint la première à ma rencontre. Mine de rien, cela voulait dire qu'elle était confiante et qu'elle savait ce qu'elle faisait. J'aimais ce genre de juments, d'autant plus que celle-ci dégageait une forte odeur délicieuse. Une lumière maligne brillait dans ses yeux. Je n'étais pas trop sûr de ce qu'elle voulait, ni de ce qu'elle espérait obtenir. Mais cela m'intriguait beaucoup. Je n'étais pas du genre à faire mon gentleman et à faire le beau, étant plus un étalon simple, naturel et honnête, mais je dois dire que rarement j'avais à faire à pareille situation que je ne détestais pas ça. Si elle me trouvait de son goût, tant mieux! Par contre, moi, je resterais naturel, c'était un de mes plus important principe. Rester moi-même, c'est-à-dire blagueur, cool, relax, honnête ... D'ailleurs, j'adoptais cette position et cette allure décontractée sans vraiment m'en rendre compte. C'est vrai que je ne suis pas quelqu'un de stressé; ni quelqu'un de négatif, le passé est le passé et je vis constamment dans le présent. Et en ce moment, le présent, c'était cette jument grise qui promettait. En même temps, lorsque je l'avais vue approcher, jamais l'idée qu'elle commence à me draguer m'ait traversé l'esprit. Bah, la vie est pleine de surprises! J'espérais seulement qu'elle était quand même naturelle et à l'aise en ce moment, car si une amitié se créait, je voulais qu'elle soit toujours honnête avec moi. « Levé de bonne heure à ce que je vois! » continua-t-elle joyeusement.

      « - VOUS AVEZ VU CORRECT. dis-je avec une voix grave et lente, en riant courtoisement.

      Je vis qu'elle m'observait du coin de l'œil, un sourire satisfait dessiné sur ses lèvres. Sûrement ne croisait-elle jamais d'étalons par ici, ou du moins, d'étalons de mon genre.

      « - VOUS AVEZ L'AIR TRÈS EN FORME. » confiais-je soudainement.

      Car oui, moi aussi je l'avais observée. C'était un automatisme pour moi, lorsque c'était question du sexe opposé. Non, je ne cherchais pas vraiment l'amour, je voulais simplement vivre dans l'action et être honnête en tout temps. Car j'avais peur de tomber dans une routine, si jamais je me trouvais un compagne. Et je détestais les routines. Dans ce temps-là, j'avais l'impression de me faire narguer par le temps. En ce moment, c'était agréable, puisque je ne connaissais pas toutes les terres, et que je changeais de décors à chaque fois, mais une fois toutes les terres explorées, je me demandais qu'allais-je faire.. Tant que j'étais libre et que je pouvais sentir le vent dans mes crins, je ne pouvais pas m'ennuyer. Bref, je posa mon regard doux dans celui de la jument. J'avais toujours été terriblement honnête, jusqu'à être blessant parfois. Ou dans mon cas, terriblement étrange, mais je crois qu'elle apprécie les compliments, comme n'importe qui!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. - LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» [ L5R JCC ] Recherche de cartes
» La fic' dont VOUS êtes le héros
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Northern Journey :: TERRES COMMUNES :: ►    T e r r i t o i r e    d e s    A m o u r s :: ►    G r o u p e    d u    T e r r i t o i r e    d e s    A m o u r s-
Sauter vers: